LUTTE CONTRE LE PALUDISME

Généralités

Le paludisme est une maladie potentiellement grave, répandue dans le monde en région tropicale.
Il est du à une colonisation des globules rouges par un parasite, le plasmodium qui est transmis entre les hommes par la piqûre d’un moustique, l’anophèle femelle. Les moustiques piquent essentiellement entre la tombée de la nuit et le lever du jour.
Le plasmodium peut également se transmettre :
-                       -  De la mère au fœtus
-                       - Lors d’une transfusion sanguine
Les moustiques se multiplient dans les flaques d’eau, les objets creux contenant de l’eau dans les cours des maisons.
Le paludisme tue environ 1 enfant de moins de 5 ans toutes les 45 secondes dans le monde : 90% hélas sont des enfants Africains !!!
Il existe principalement 4 espèces de plasmodium, P.malariae, P.ovale, P.vivax et P.falciparum . Ce dernier est responsable des formes cliniques les plus graves et mortelles.
Pour combattre le paludisme, il faut réduire la transmission en luttant contre le vecteur de la maladie et faciliter l’accès au soin du plus grand nombre.
 
Lutte anti-vectorielle
  1. Eviter la multiplication des moustiques par l’hygiène et la propreté des habitations et de leurs alentours. Planter dans la: citronnelle, basilic, thym
  2. Mettre des vêtements longs dès la tombée de la nuit.
  3. Dormir chaque nuit sous moustiquaire imprégnée d’insecticide (MII), ou mieux, moustiquaire imprégnée à longue durée d’action (MIILDA). Cela protège contre les piqûres.
  4. Pulvériser des insecticides à l’intérieur des maisons et sur les murs. On peut également utiliser des diffuseurs électriques. Les« fumigènes » sont réservés à l’extérieur.
  5. Mettre des grillages fins aux ouvertures des maisons
  6. Utiliser des répulsifs, sur les vêtements (durée d’action 2 heures) sur les parties découvertes (durée d’action 4 - 6h). Attention, ils sont souvent contre indiqués chez la femme enceinte et l’enfant de moins de 2 ans.
Chimio prophylaxie ou traitement préventif
Pour les personnes vulnérables et les voyageurs qui ne vivent pas habituellement en zone d’endémie palustre.
  1. Les femmes: traitement intermittent présomptif (TIP) à partir du 2ème trimestre de grossesse
  2. Les: la chimioprophylaxie sera fonction du niveau de chimiorésistance du plasmodium
Le traitement
Permettre un accès rapide au traitement du paludisme au plus grand nombre de patients. Ce qui va diminuer la transmission de la maladie.
Les combinaisons thérapeutiques à base d’Artémésinine (CTA) ont remplacé la chloroquine contre laquelle les parasites ont développé des résistances
La vaccination
Vaccins en cours d’étude
 L’utilisation des moustiquaires imprégnées d’insecticide a réduit de 20% la mortalité globale du paludisme chez l’enfant.
- Moustiquaire sans trou bien rentrée sous le matelas ou alors traînant sur le sol