VACCINATION
La vaccination consiste à introduire un élément microbien normalement inoffensif dans l’organisme afin d’élaborer des mécanismes de défense contre ces microbes.
Si la vaccination permet de protéger un individu, elle limite également la transmission du microbe dans la communauté. Grâce à la vaccination, la variole a disparu. Prévenir vaut mieux que guérir et c’est pour cela que dans notre pays, il ya des vaccins gratuits pour les enfants de 0 à 9 mois et les femmes enceintes à travers le PEV (Programme Elargi de Vaccinations).
Les vaccins du PEV sont pris en charge par l’Etat. Ils sont dirigés contre la tuberculose, l’hépatite B, la poliomyélite, les infections à pneumocoque (Méningite, pneumonie et autres), le tétanos, la coqueluche, la rougeole, la fièvre jaune, la diphtérie, les infections à Haemophilus influenza de type b (Méningites ; pneumopathies…).
Il existe d’autres vaccins en dehors du PEV, donc payants dirigées contre les maladies telles que la grippe, la rubéole, la typhoïde, les oreillons, les autres méningites, le cancer du col de l’utérus.
Vaccinons nos enfants sans tenir compte du coût, car la vaccination est comme l’assurance qui semble chère lorsque nous souscrivons, mais minable quand un sinistre est arrivé.
D’ailleurs le cout journalier du traitement de la méningite est plus élevé que le prix du vaccin contre la méningite, sans oublier le temps à perdre pour garder le malade à l’hôpital et le stress.